Amélioration du soutien aux lutteurs à Macolin

Ce n’est pas une évidence à ce que l'Association fédérale de lutte, en tant que sport national, puissent envoyer depuis un certain temps des lutteurs à la Haute école fédérale de sport à Macolin (HEFSM) dans le cercle des sports internationaux. Les sports sont divisés en trois catégories :
• Sport olympique
• Sport non olympique (international)
• Les sports d’importance nationale. La lutte suisse en fait partie.

Le roi de la lutte 2010, Kilian Wenger, Horboden, et le natif de Bâle campagne, Roger Erb, Metzerlen, ont été les premiers lutteurs à pouvoir suivre une ER pour sportifs d’élite (2/2012). Après la FFLS 2016 à Estavayer, le lutteur de l’Entlebuch Joel Wicki, Sörenberg et Remo Käser, Alchenstorf, troisième lors de la FFLS 2016 ont été incorporé à l’ER 2/2016. Joel Wicki, qui n'a pas pu participer à la FFLS 2016 en raison d'une blessure, a profité de son séjour à l’ER à Macolin pour construire parfaitement la suite de sa carrière sportive, qui a atteint son apogée pour l'instant avec le titre de premier couronné lors de la FFLS 2019 à Zoug. Les jeunes nouveaux couronnés fédéraux de la FFLS 2019, Fabian Staudenmann, Rüschegg, et Michael Wiget, Wünnewil, effectueront l’ER pour sportifs d’élite RS 2/20.

Depuis 2011, les lutteurs qui répondent à des critères définis peuvent participer durant 12 semaines par an au maximum, soit quatre cours de répétition, à la HEFSM à Macolin. Les critères de sélection sont établis par la commission technique de l'AFLS. Pour la période 2020 - 2026, 21 lutteurs sont affectés à la section des sports. Ces dernières années, les lutteurs s'organisaient pour les CR et les recrues de l’ER n'étaient pas vraiment encadrés. Les responsables du département des sports du DDPS / OFSPO et le chef technique de l'AFLS (CT), Stefan Strebel, ont convenu qu'à l'avenir, comme c'est déjà le cas pour tous les autres sports, les lutteurs à Macolin doivent être encadrés plus efficacement et plus intensivement.
Le 18 septembre 2020, l’Obmann Markus Lauener, le CT Stefan Strebel et secrétaire général Rolf Gasser, ont accueilli deux candidats, qui se sont présentés chacun lors d'entretiens d'une heure environ, pour le futur soutien à Macolin. La préférence a été donnée au professeur d'éducation physique Matthias Glarner, roi de la lutte 2016.
Lors de sa dernière réunion, le CC a discuté en détail du thème du suivi à Macolin et a approuvé le concept présenté par le CT Stefan Strebel. Il faut également tenir compte du fait que le budget 2020 contient déjà la position du soutien aux lutteurs à Macolin.
Le 8 octobre, Stefan Strebel et Rolf Gasser ont négocié les modalités du contrat avec Matthias Glarner et les deux parties ont scellé la coopération. Le roi de la lutte de l'année 2016 a un contrat à durée déterminée (novembre 2020 - mars 2021) avec l'AFLS. Glarner sera "militarisé" en tant que militaire (mil) pendant la période limitée. Au printemps 2021, le CC AFLS et Matthias Glarner effectueront une analyse détaillée de la coopération et définiront la suite de la procédure.

Rolf Gasser
Secrétaire général

retour à l‘aperçu