Communications du CC AFLS

Le vendredi 13 mars 2020, les membres du CC ont rencontré les membres du bureau de l’AD et les représentants du CO AD AFLS 2020 pour une réunion conjointe afin de discuter de la suite de la procédure concernant l'AD 2020 annulée. Il a été décidé que le CO AD AFLS 2020, présidé par Ruedi Handschin, établirait un résumé des coûts engendrés par l'annulation, puis discutera et ajustera la situation financière avec une délégation du CC. Il est clair que les montants versés par les participants à la réunion seront remboursés. Au nom de l'ensemble de l'AFLS, le président de l'AD, Markus Lauener, a remercié le CO pour le travail accompli pour les travaux effectués pour l’organisation de cette AD.

Après cette réunion, les membres du CO et de l'AD ont décidé de la suite de la procédure concernant les affaires de l'AD 2020 annulée. La communication sur ce sujet a déjà été publiée.
Lors de la troisième séance de la journée, les membres de « l'ancien » et du « nouveau » CC se sont réunis pour régler les affaires en suspens. Les informations suivantes peuvent être données à ce sujet :

  • Révision du règlement publicité approuvée
    - Après l'affaire Schurtenberger, le règlement sur la publicité a été discuté lors d'une table ronde à laquelle ont participé les membres de la commission de publicité et de la commission de recours publicité, et les modifications du règlement ont été envoyées au CC.
    - Le CC a examiné les demandes de modification, en a intégré certaines dans le règlement et les a approuvées.
    - Changements majeurs :
    Art. 3.2 Tenue et habillement des lutteurs durant la passe de lutte
    o Durant toute la durée de la passe, la tenue et l’équipement doit impérativement être libre de toutes publicités.
    o Les infractions peuvent être dénoncées par chaque fonctionnaire de l’AFSL auprès du responsable publicité dans un délai de 30 jours après la manifestation. La notification doit être accompagnée d'un document image approprié
    Art. 9.2 Infractions vis-à-vis de l’interdiction de publicité durant la passe de lutte
    o Pour une infraction, durant une passe de lutte selon l’article 3.2 du présent règlement, le lutteur fautif peut être exclu pour la saison suivante de toutes les fêtes de lutte à couronne en dehors de sa propre Association, ainsi que pour toutes les fêtes alpestres à couronne. La sanction est transmise par écrit au lutteur. De plus, la sanction fera l’objet d’une publication sur le site internet de l’AFLS
    o Des délits considérés comme légers par la commission de publicité, seront sanctionnés selon les statuts de l'AFLS Art. 43.4.
    - La version modifiée du règlement publicité a déjà été publié sur le site internet de l'AFLS sous la rubrique « Documents » de l'AFLS.
    - À cet effet, la déclaration écrite légale du Dr. jur. Thomas Hügi, Zurich, a été demandée concernant le caractère contraignant de la reconnaissance des statuts et règlements de tous les lutteurs assurés de l'AFLS : « Les lutteurs actifs sont des membres indirects de l'AFLS, car ils sont membres de l'AFLS par l'intermédiaire des associations régionales. Pour que les statuts et règlements de l'AFLS soient contraignants pour les lutteurs, il faut une référence complète aux statuts des associations hiérarchiquement inférieures (associations régionales, associations cantonales, etc.). Selon l'article 1.6 des statuts de l'ESV, les associations régionales sont tenues de faire cette référence. Il n'est donc pas nécessaire que les lutteurs actifs signent une confirmation de connaissance des statuts et des règlements de l'AFLS. Celles-ci sont valables pour les lutteurs en vertu de leur appartenance aux associations régionales ».

  • Mesures de l'OFSP et mise en œuvre par l’AFLS pour contenir le coronavirus
    - Le CC AFLS analyse en permanence la situation et informe les associations de lutte et les clubs de lutte par courrier ou par le site internet.
    - Toutes les fêtes de lutte dont la date s'étend jusqu'à la fin du mois d'avril doivent être annulées ou reportées. Il est important de noter que pour les fêtes de lutte du mois de mai 2020, le Conseil fédéral, en collaboration avec l'OFSP, décidera du maintien ou du renforcement éventuel des mesures complémentaires. En collaboration avec les organisateurs des fêtes de lutte, les clubs de lutte et les associations concernées sont chargés de réaliser une analyse des risques en fonction de la situation, de rechercher en temps utile des contacts et d’évaluer les coûts engendrés et d'examiner les éventuels reports. A partir du niveau des fêtes cantonales / d’association, la responsabilité est auprès du président de l’association et il doit être impliqué dans la recherche d'une date de report.
    - La section des news du site de l'AFLS comprenait également l'annonce de l’arrêt des entrainements dans tous les clubs et associations de lutte doivent être interrompues jusqu’à la fin du mois d’avril 2020.

  • Sport d’élite dans l’armée – ER 2020
    - L'OFSPO a examiné les candidats pour l’ER sportif d’élite de l'automne prochain et la sélection a été faite. L'AFLS a le plaisir d'annoncer que les deux jeunes couronnés fédéraux Michael Wiget, Wünnewil et Fabian Staudenmann, Rüschegg, ont été sélectionnés et participeront à l’ER pour sportif d’élite.

Rolf Gasser
Secrétaire général AFLS

retour à l‘aperçu