Compétition de lutte suisse – Concrétisation Swiss Olympic

Swiss Olympic a publié de plus amples détails, qui s'appliquent également pour l'organisation des fêtes de lutte et pour les entraînements.
Depuis le lundi 22 juin 2020, les événements sportifs jusqu'à 1’000 personnes sont autorisés. Pour autant qu'il n'y a pas un mélange entre les spectateurs et les lutteurs, il est possible également d’avoir 1’000 spectateurs. Le comité d'organisation doit veiller à ce que le nombre maximum de personnes à contacter ne dépasse pas 300, par exemple par une subdivision en secteurs. Le mélange de ces groupes n'est pas autorisé. Si la distance de 1,5 mètre ne peut être respectée au sein de ces groupes, l'OFSP recommande également le port d'un masque de protection. Si, toutefois, le port du masque de protection est généralisé pour une fête de lutte et/ou si la distance réglementaire (1,5 m) peut être respectée partout, la subdivision en groupes et l'enregistrement des données personnelles peuvent être dispensés.

Il est à noter que les cantons peuvent réduire la limite supérieure du nombre de participants aux événements.
En plus, un concept de protection doit toujours et encore être mis en place pour les entrainements. Toutefois, le concept de protection peut désormais être considérablement simplifié.
L’exemple du concept de protection adapté ainsi que le graphique montrant les mesures de protection applicables peuvent être téléchargés sur cette page ou sont disponibles sur le site internet de Swiss Olympic.

Jakob Aeschbacher
Ressort Marketing / Sponsoring

retour à l‘aperçu